Blizzard à la gamescom 2010 — Entretiens
Blizzard à la gamescom 2010 — Entretiens

Lors de la gamescom de cette année à Cologne en Allemagne, les fans de World of Warcraft ont eu la chance de voir certaines des meilleurs guildes de raids défier le roi-liche sur scène.
Au cours de cet évènement, nous nous sommes entretenus avec les membres de la célèbre guilde allemande « For the Horde » et leur avons demandé de nous parler de leur expérience en tant que guilde de très haut niveau, et de nous donner leur avis sur l'avenir de World of Warcraft.

Entretien avec « For the Horde »

Votre guilde était parmi les premières à venir à bout de la citadelle de la Couronne de glace. Comment préparez-vous votre première rencontre avec un nouveau boss de raid ? Et, par simple curiosité, combien d’or dépensez-vous en réparations pour votre équipement quand vous travaillez sur un nouveau raid ?

Quand nous combattons un nouveau boss, la première chose est simplement d’essayer de rester en vie le plus longtemps et de collecter autant d’informations que possible. L'étape suivante est de maîtriser les différentes capacités du boss une par une. Nous mettons cela en pratique et nous poussons le groupe à ses limites jusqu’à ce que nous venions au bout de la rencontre. Certains d’entre nous ont aussi fait de petites modifications à leur interface de jeu pour chronométrer les capacités du boss ou mettre des icônes de raid. Le coût des réparations pour ces rencontres varie et engager un boss pour la première fois peut être très coûteux. Durant la première semaine d’Ulduar, par exemple, nous avons dépensé 80 000 pièces d’or de notre banque de guilde en réparations.

Une nouvelle instance de raid signifie aussi une compétition entre les guildes pour être les premiers à vaincre ces boss. Quelle atmosphère règne dans votre guilde en de pareils moments ?

Les phases de progression sont à la fois fascinantes et stressantes pour nous, car sur une période de temps assez courte nous passons plusieurs heures par jour à mettre au point des stratégies. La compétition entre les guildes du monde entier est importante pour nous et nous sommes très heureux dès que nous tuons un boss en premier. Mais nous sommes aussi heureux si d’autres guildes réalisent des hauts faits majeurs. Quand nous réussissons à relever de grands défis, nous pouvons être très émus. Ce qui fait que nos voisins viennent frapper à nos portes pour savoir ce qui se passe !

Qu’attendez-vous de Cataclysm ?

Nous sommes ravis du nouveau système de guilde qui va améliorer leur gestion grâce à de nombreuses fonctionnalités utiles pour faciliter les raids. Nous sommes curieux de voir comment Blizzard va équilibrer les raids 10 et 25 en termes de difficulté et de butin. Nous sommes aussi contents des efforts continus de Blizzard pour « mettre en avant le joueur et non la classe » en raid, par exemple en répartissant mieux les bonus entre les classes.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de vos cinq années passées à faire des raids dans World of Warcraft ?

Nombre d’entre vous doivent s’attendre à ce qu’on cite Ragnaros ou d'autres boss que nous avons réussi à tuer pour la première fois à l'époque. Mais après tout ce temps, nous avons pris conscience que la chose la plus importante pour nous est le plaisir de jouer les uns avec les autres, et les relations que nous avons tissées.