Annonce de la bêta de Diablo III

L’oracle a été consulté, les anciens ont étudié les anciennes prophéties et ont percé les mystères cachés dans des tomes poussiéreux. Nous sommes désormais en mesure de partager avec vous des informations précieuses au sujet de la bêta de Diablo III ! Découvrez les fonctionnalités qui feront leur entrée dans Sanctuaire, tel le nouvel hôtel des ventes, qui vous permettra d’équiper vos héros légendaires. L’heure de la bataille approche !

La bêta de Diablo III
Informations| F.A.Q.
L'hôtel des ventes de Diablo III
Généralités| F.A.Q.

F.A.Q. de l'hôtel des ventes de Diablo III

  • Qu’est-ce que le système d’hôtel des ventes de Diablo III ?
    Équiper ses personnages avec du matériel épique a toujours joué un rôle important dans Diablo. C’est pour cette raison que les joueurs ont toujours trouvé des solutions pour échanger ou obtenir des objets en jeu et hors jeu. Souvent, ces méthodes étaient vraiment fastidieuses (comme lancer des annonces d’échange répétées sur les canaux de Battle.net, et attendre patiemment des réponses) ou dangereuses (comme donner ses informations bancaires à des sites d’échange tiers). Dans Diablo III, nous ajouterons un puissant mécanisme d’hôtel des ventes qui offrira aux joueurs une méthode sûre, attrayante et simple pour acheter et vendre le butin qu’ils auront trouvé en jeu, comme les armes, les armures et les runes. Il existera deux versions différentes de l’hôtel des ventes dans Diablo III : l’une fonctionnant avec les pièces d’or du jeu, que les joueurs gagneront au cours de leurs aventures, et l’autre en argent réel.
    Quelle est la différence entre l’hôtel des ventes en pièces d’or et l’hôtel des ventes en argent réel ?
    L’hôtel des ventes en pièces d’or utilise les pièces d’or du jeu pour les achats et les ventes. Avec l’hôtel des ventes en argent réel, les joueurs pourront effectuer des transactions en argent réel, transféré par une méthode de paiement autorisée ou à partir de fonds présents sur leur compte Battle.net. Les joueurs peuvent choisir de participer à la version de l’hôtel des ventes qu’ils préfèrent, pour chaque transaction effectuée.
    Comment fonctionne le système de l’hôtel des ventes ?
    Les joueurs pourront ouvrir l’interface de l’hôtel des ventes depuis n’importe quel point du jeu, pour effectuer des achats ou mettre des objets en vente. Les objets pourront être vendus depuis le coffre partagé (un espace de stockage commun à tous les personnages de votre compte Battle.net) ou depuis l’inventaire de n’importe quel personnage particulier. Quand l’objet est mis en vente, le vendeur choisit l’hôtel des ventes qu’il préfère utiliser : celui en pièces d’or ou celui en argent réel. L’objet est alors conservé par le système d’hôtel des ventes jusqu’à ce que les enchères se terminent ou qu’un achat soit effectué. Les objets qui ne trouvent pas d’acquéreur retournent dans le coffre partagé du vendeur, et les objets vendus sont placés dans le coffre partagé de l’acheteur ayant remporté la mise. Dans tous les cas, l’hôtel des ventes déduira de la somme remise au vendeur une commission fixe minime, dont le montant changera si l’objet a été vendu ou non (voir ci-dessous). Pour l’hôtel des ventes en argent réel, les joueurs disposeront de plusieurs options pour payer les objets achetés et recevoir le produit de leurs ventes d’objets, comme cela est expliqué plus loin dans cette F.A.Q.. Ce système ne fonctionnera peut-être pas de la même façon selon les régions du monde. Nous vous communiquerons de plus amples renseignements à une date ultérieure.
    Comment la commission sur les transactions est-elle calculée ?
    Une commission fixe minime sera prélevée au vendeur pour chaque objet placé à l’hôtel des ventes. Ce coût prend la forme d’une commission fixe pour la mise aux enchères de l’objet, perçue même si celui-ci n’est pas vendu, et une commission fixe supplémentaire qui n’est prélevée que si l’objet trouve un acquéreur. Comme la commission de mise aux enchères est due même si l’objet n’est pas vendu, il est dans l’intérêt du vendeur de ne mettre à l’hôtel des ventes que des objets susceptibles d’intéresser les autres joueurs, et à un prix compétitif. Le calcul spécifique de la commission de l’hôtel des ventes en argent réel changera selon les régions concernées, et sera communiqué à une date ultérieure. Par ailleurs, nous avons l’intention de renoncer à la commission fixe de mise en vente pour un nombre limité de transaction par compte. En d’autres termes, pour ces transactions, le vendeur ne paiera une commission que si l’objet est vendu, et celle-ci ne comprendra pas le coût de mise en vente. Là aussi, nous vous communiquerons de plus amples détails à une date ultérieure.
    Pourquoi créer une version en argent réel de l’hôtel des ventes ?
    Notre objectif, dans tous nos jeux, est de nous assurer que nos joueurs vivent une expérience très agréable, enrichissante et sûre. Obtenir des objets a toujours été une partie importante des mécanismes de Diablo, mais les jeux précédents ne possédaient pas de système centralisé et robuste facilitant les échanges. C’est pour cette raison que les joueurs se sont tournés vers des alternatives peu pratiques et potentiellement dangereuses, comme des organisations tierces proposant des échanges en argent réel. Un grand nombre de ces transactions entre les joueurs et ces organisations ont dégradé l’expérience de jeu de nombreux joueurs, et créé d’innombrables problèmes pour l’assistance clientèle, comme des fraudes ou des vols d’objets ou de compte, pour n’en citer que quelques-uns. Pour éviter cela, nous avons voulu créer un outil pratique, puissant et complètement intégré qui répondra aux attentes des joueurs souhaitant acheter ou vendre des objets en argent réel, et qui se seraient probablement tournés vers un service tiers moins sécurisé pour pouvoir le faire.
    Comment fonctionnera l’hôtel des vents en argent réel ?
    Les joueurs pourront effectuer des achats à l’hôtel des ventes en argent réel en utilisant le mode de paiement enregistré sur leur compte Battle.net. Comme pour d’autres services d’achat en ligne reconnus, les joueurs auront la possibilité de placer des fonds sur leur compte Battle.net, qui pourront alors être dépensés pour acheter divers produits numériques disponibles sur Battle.net. Cela comprend non seulement l’hôtel des ventes, mais aussi un abonnement ou des services payants de World of Warcraft, pour ne citer que deux exemples. D’autre part, quand les joueurs vendront un objet à l’hôtel des ventes en argent réel, le produit de la vente sera déposé sur leur compte Battle.net, et pourra ainsi être utilisé comme décrit ci-dessus. Notez que ce dispositif peut changer selon les régions ; nous communiquerons de plus amples renseignements à ce sujet lorsque la date de sortie du jeu approchera.
    Les joueurs pourront-ils choisir de récupérer de l’argent réel sur leurs ventes à l’hôtel des ventes, au lieu d’avoir une somme déposée sur leur compte Battle.net ?
    Oui. Grâce à une fonctionnalité avancée, les joueurs auront la possibilité de lier un compte d’un service de paiement tiers à leur compte Battle.net. Une fois cette opération effectuée, le produit de la vente d’objets à l’hôtel des ventes en argent réel pourra être déposé sur leur compte du service de paiement tiers. Le « retrait d’argent » sera alors effectué par l’intermédiaire du service de paiement tiers. Notez que cette procédure sera sujette aux commissions applicables par Blizzard et le service de paiement tiers. De plus, tous les produits d’une vente à l’hôtel des ventes en argent réel déposés sur le compte Battle.net ne seront pas transférables sur le compte du service de paiement tiers. Toutes les régions ne proposeront pas cette fonctionnalité avancée lors de la sortie du jeu. Des détails sur les régions concernées, ainsi que sur les services de paiement tiers associés et la commission que Blizzard recevra lors du retrait d’argent, seront communiqués à une date ultérieure.
    La version de l’hôtel des ventes en argent réel est-elle optionnelle ?
    Oui, l’hôtel des ventes en argent réel est une option proposée aux joueurs qui souhaitent acheter ou vendre des objets de Diablo III pour de l’argent réel. Les joueurs peuvent aussi acheter et vendre des objets avec l’hôtel des ventes en pièces d’or, et pourront aussi échanger des objets entre eux directement de personnage à personnage.
    Pourquoi voudrais-je acheter ou vendre en argent réel des objets en jeu ?
    Acquérir des objets a toujours été au cœur de Diablo. Dans les jeux Diablo précédents, un grand nombre de joueurs ont montré un réel intérêt pour la vente, l’achat ou l’échange d’objets pour leurs personnages en utilisant de l’argent réel, se tournant alors vers des solutions tierces potentiellement dangereuses. La version de l’hôtel des ventes en argent réel proposera aux joueurs une méthode simple, autorisée par Blizzard, pour récupérer de l’argent à partir des objets obtenus en jouant à Diablo III. Cela permettra aussi de les protéger des fraudes de sites tiers peu recommandables en leur offrant une méthode sûre, en jeu, pour chercher et acheter des objets proposés par d’autres joueurs, qui conviennent parfaitement à leur personnage et à leur style de jeu.
    L’hôtel des ventes en argent réel est complètement optionnel. Les joueurs qui ne souhaitent pas acheter des objets en argent réel pourront toujours obtenir des objets durant leurs propres aventures, et pourront aussi les échanger avec des amis ou utiliser l’hôtel des ventes en pièces d’or.
    Puis-je jouer sur un serveur ne proposant pas une version en argent réel de l’hôtel des ventes ?
    Nous souhaitons proposer à nos joueurs un environnement sûr et agréable pour qu’ils puissent vendre et acheter des objets en utilisant des pièces d’or ou de l’argent réel, et nous ne désirons pas diviser la communauté des joueurs. Les joueurs sont libres d’utiliser l’hôtel des ventes en pièces d’or ou celui en argent réel, de n’en utiliser aucun et de progresser dans Diablo III uniquement avec les objets obtenus durant leurs aventures, ou par un échange direct avec d’autres joueurs.
    Blizzard a-t-il l’intention de proposer des armes, des armures et d’autres objets similaires à la vente, dans l’hôtel des ventes en argent réel ?
    L’hôtel des ventes en argent réel est un endroit pour que les joueurs puissent acheter ou vendre les objets qu’ils ont gagnés en jeu. Blizzard n’a pas l’intention de mettre en vente à l’hôtel des ventes des objets qui ont une influence sur le gameplay, comme de l’équipement ou des runes améliorant le personnage.
    Blizzard vendra-t-il quelque chose directement à l’hôtel des ventes ?
    Nous n’avons pas l’intention, à l’heure actuelle, de mettre des objets en vente à l’hôtel des ventes.
    L’arrivée de l’hôtel des ventes en argent réel indique-t-il un changement de politique dans le modèle économique de Blizzard ?
    Nous avons toujours adapté nos modèles économiques pour qu’ils correspondent à ce que nous pensons être la formule la plus appropriée et efficace pour chaque jeu et pour chaque région, et c’est aussi le cas pour Diablo III. La nature du gameplay de Diablo, basé sur les objets, a provoqué la naissance d’un écosystème d’échanges dynamique, et une part significative de ces échanges s’est déroulée par l’intermédiaire d’organisations tierces peu sûres. Cela a créé de nombreux problèmes pour l’assistance clientèle et dégradé l’expérience de jeu, problèmes que nous avons dû prendre en compte. Notre objectif principal, avec le système d’hôtel des ventes de Diablo III, est de fournir la base d’une économie alimentée par les joueurs qui est sûre, agréable et accessible à tous.
    Quelle sera la part de Blizzard ?
    Comme chez tous les sites d’enchères en ligne et d’enchères dans le monde réel, notre système de commission changera selon les régions. Cependant, nous avons l’intention de prélever une commission fixe minime sur chaque transaction pour les objets proposés à l’hôtel des ventes.
    Une commission fixe pour mettre l’objet en vente sera perçue (que l’objet soit vendu ou non), et une commission supplémentaire uniquement si l’objet est vendu. Nous avons décidé de mettre en place cette commission initiale sur la mise en vente pour encourager des mises à prix raisonnables et décourager la vente en masse d’objets de très faible qualité, ou qui n’auraient pas d’intérêt pour les autres joueurs. Elle sera annulée pour un nombre limité de transactions par compte. Pour les joueurs qui souhaitent que le produit de leurs ventes à l’hôtel des ventes soit versé à un service de paiement tiers au lieu de leur compte Battle.net, Blizzard percevra une commission séparée de virement. Des détails spécifiques sur ces commissions seront communiqués à une date ultérieure.
    Pourquoi utiliser l’hôtel des ventes en argent réel ?
    Nous savons que tous les joueurs ne désireront pas, ou n’auront pas les moyens, de participer aux enchères de l’hôtel des ventes en argent réel, et il était important pour nous de leur proposer une alternative complète.
    Sera-t-il possible d’acheter de l’or à l’hôtel des ventes en argent réel ?
    Les joueurs pourront acheter et vendre de l’or à l’hôtel des ventes en argent réel, au prix du marché qui sera établi par la communauté des joueurs.
    Si je n’ai plus besoin d’un objet que j’ai acheté à l’hôtel des ventes, est-ce que je peux le remettre aux enchères sur l’hôtel des ventes ?
    Oui. Une fois que vous avez acheté un objet, vous pouvez l’utiliser comme si vous l’aviez trouvé durant vos aventures, que ce soit pour équiper un personnage ou, après un temps d’attente, l’échanger avec un autre joueur ou le remettre en vente à l’hôtel des ventes en pièces d’or ou celui en argent réel. En fait, vous pouvez même combiner toutes ces choses ; par exemple, vous pouvez acheter un objet à l’hôtel des ventes, l’utiliser pendant un temps, puis le remettre en vente ou l’échanger avec un autre personnage. En dehors de certains objets de quête, il y aura très peu (voire pas du tout) d’objets « liés » au personnage et qui ne pourront plus être échangés. Notez que la période d’attente mentionnée ci-dessus sera communiquée à une date ultérieure.
  • Quels objets peuvent être échangés dans Diablo III ?
    Presque tous les objets qui tombent à terre, dont l’or, peuvent être échangés directement avec les autres joueurs ou par le système des hôtels des ventes. À part certains objets de quête, il y aura très peu (voire pas du tout) d’objets « liés » au personnage et qui ne pourront plus être échangés. Nous avons aussi l’intention de permettre un jour aux joueurs d’acheter et de vendre des personnages à l’hôtel des ventes. Nous pourrons en dire plus à ce sujet à une date ultérieure.
    Qu’est que la « recherche intelligente » ?
    Quand les joueurs lanceront l’interface de l’hôtel des ventes, ils pourront choisir n’importe quel personnage de Diablo III associé à leur compte Battle.net. La fonction « recherche intelligente » évaluera quels emplacements d’objet ont des possibilités d’amélioration, et triera les objets disponibles à l’hôtel des ventes selon les améliorations les plus avantageuses pour le personnage en question. Vous pourrez aussi rechercher des caractéristiques spécifiques pour qu’elles correspondent aux minimums requis d’un type de personnage particulier.
    Comment fonctionneront les enchères ?
    Les joueurs pourront placer une enchère immédiate, ainsi qu’une enchère maximale s’ils préfèrent utiliser le système d’enchères automatiques. De plus, ils pourront vérifier le statut de leurs enchères sur la page « Meilleure offre » ou « Surenchère » dans l’interface de l’hôtel des ventes.
    Y aura-t-il un prix d'achat immédiat sur les objets ?
    Oui, les hôtels des ventes de Diablo III proposeront un système d’achat immédiat, en plus des enchères classiques.
    Comment paierai-je les objets que j’ai achetés ?
    Pour l’hôtel des ventes en pièces d’or, les achats seront effectués avec l’argent en jeu du personnage. Pour l’hôtel des ventes en argent réel, les joueurs régleront leurs achats avec le système de paiement enregistré sur leur compte Battle.net. Comme pour d’autres services d’achat en ligne reconnus, les joueurs auront la possibilité de laisser une somme sur leur compte Battle.net, qui pourra être dépensée pour acheter des objets à l’hôtel des ventes en argent réel. Notez que ce fonctionnement pourra être différent dans certaines régions ; nous communiquerons des détails sur les spécificités de chaque région quand la date de sortie du jeu approchera.
    Comment recevrai-je l’objet que j’ai gagné ?
    Après avoir gagné une enchère, l’objet sera disponible dans l’interface de l’hôtel des ventes intégrée au client de Diablo III. Les joueurs pourront alors l’envoyer immédiatement vers leur coffre partagé (une zone de stockage commune à tous les personnages d’un compte Battle.net), ou replacer l’objet à l’hôtel des ventes après une période d’attente. La durée de la période d’attente sera communiquée à une date ultérieure.
    Comment vendre des objets ?
    Depuis l’interface de l’hôtel des ventes, les joueurs pourront choisir des objets qui se trouvent dans leur coffre partagé ou dans l’inventaire d’un personnage précis. Ils pourront ainsi mettre un objet en vente en choisissant un prix de départ et un prix d’achat immédiat.
    Comment récupérer l’argent obtenu dans l’hôtel des ventes en argent réel ?
    Grâce à une fonctionnalité avancée, les joueurs auront la possibilité de lier leur compte Battle.net à un compte d’un service de paiement tiers validé par Blizzard. Une fois cette étape terminée, le produit de la vente des objets à l’hôtel des ventes en argent réel pourra être transféré sur leur compte du service de paiement tiers. Le paiement sera alors effectué par le service de paiement tiers. Notez que cette procédure sera soumise à des commissions perçues par Blizzard et le service de paiement tiers. De plus, les produits d’une vente d’objets à l’hôtel des ventes en argent réel qui ont été déposés sur le compte Battle.net ne seront pas transférables sur le compte du service de paiement tiers. Toutes les régions ne proposeront pas cette fonctionnalité avancée lors du lancement de l’hôtel des ventes. Des détails sur les différentes régions, ainsi que sur l’association avec les services de paiement tiers et la commission que Blizzard percevra pour le transfert d’argent réel seront communiqués à une date ultérieure.
    Est-ce qu’acheter ou vendre des objets à l’hôtel des ventes révélera mon identité ?
    Non. Toutes les transactions entre joueurs dans les hôtels des ventes en pièces d’or ou en argent réel resteront anonymes, et ni votre nom réel, ni le nom de votre personnage ne sera révélé aux autres joueurs.
    Il y aura-t-il un hôtel des ventes sur mobile ou sur Internet ?
    Nous sommes toujours à la recherche d’opportunités pour améliorer l’expérience de jeu et permettre à notre communauté de rester connectée à nos jeux par le Web ou en utilisant un mobile. Cependant, nous n'avons aucun projet dans cette direction pour le moment.
    Quand ce système sera-t-il disponible pour pouvoir le tester ?
    Nous communiquerons des informations sur notre plan de test de l’hôtel des ventes quand la date de sortie du jeu se rapprochera.
  • Dans quelles régions l’hôtel des ventes en argent réel sera-t-il disponible ?
    Nous avons l’intention de proposer l’hôtel des ventes en argent réel dans le plus de régions possible, au moment de la sortie de Diablo III. Dans les régions où l’hôtel des ventes en argent réel ne sera pas disponible, les joueurs auront tout de même accès à l’hôtel des ventes en pièces d’or. Nous vous communiquerons plus de détails à une date ultérieure..
    Il y aura-t-il des hôtels des ventes séparés dans chaque région ? Aurai-je le droit de surenchérir sur des objets proposés par des joueurs qui ne sont pas dans ma propre région ?
    À cause de plusieurs facteurs, dont la technologie, la langue et la monnaie, il y a aura de multiples hôtels des ventes séparés offrant leurs services à différentes communautés de joueurs dans le monde entier. Nous vous communiquerons de plus amples détails sur le fonctionnement des hôtels des ventes dans chaque région lorsque nous nous rapprocherons de la date de sortie de Diablo III.
    Si je vis en Australie/Nouvelle-Zélande/Asie du Sud-Est, sur quel serveur jouerai-je à Diablo III ?
    Comme pour StarCraft II, les joueurs qui achèteront la version Australie/Nouvelle-Zélande/Asie du Sud-Est du jeu disposeront de leurs propres serveurs régionaux, pour diminuer les temps de latence et offrir plus d’action pendant les heures de pointe. Bien que nous encouragions les joueurs à utiliser ces serveurs, nous savons qu’un grand nombre d’entre eux ont des amis de longue date chez les joueurs nord-américains, et préfèrent continuer à jouer avec eux. C’est pour cette raison que nous donnons une nouvelle fois aux joueurs d’Australie/Nouvelle-Zélande/Asie du Sud-Est l’accès aux serveurs des deux régions, pour qu’ils puissent choisir leurs partenaires de jeu.
    Est-ce que cela aura un impact sur les objets achetés à l’hôtel des ventes ?
    Les achats à l’hôtel des ventes sont liés aux serveurs de la région où ils ont été achetés. Tous les objets achetés sur les serveurs Australie/Nouvelle-Zélande/Asie du Sud-Est, en jeu ou autrement, seront liés à ces serveurs et ne seront pas transférables sur les serveurs nord-américains (et vice-versa). Gardez cela à l’esprit quand vous ferez vos achats à l’hôtel des ventes.
    Quelles monnaies seront disponibles ? Dans quelle monnaie les enchères se feront-elles à l’hôtel des ventes ? Les joueurs pourront-ils acheter des objets en utilisant une carte de crédit locale ou un compte en banque ?
    Notre objectif est de rendre l’utilisation de l’hôtel des ventes aussi simple que possible pour les joueurs, dans toutes les régions, et nous sommes actuellement en train d’évaluer plusieurs monnaies et options de paiement pour y parvenir. Nous pourrons vous communiquer de plus amples détails quand la date de sortie du jeu approchera.
  • Pourrai-je utiliser des mods venant de parties tierces pour suivre les enchères d’une vente ?
    Pour différentes raisons de mécaniques de jeu et de sécurité, nous n’autoriserons pas les bots ou les mods dans Diablo III. Ils seront expressément interdits par les Conditions d’utilisation du jeu.
    Est-ce que les personnages en mode Extrême pourront utiliser l’hôtel des ventes en argent réel ?
    Non. Les personnages en mode Extrême ne pourront acheter et vendre des objets qu’avec les autres personnages en mode Extrême, via un hôtel des ventes en pièces d’or « réservé au mode Extrême ». Ils ne pourront pas utiliser l’hôtel des ventes en argent réel. Le mode Extrême est conçu pour proposer une expérience alternative aux joueurs qui apprécient la sensation de danger constant qui accompagne le risque de mort permanente de leur personnage. Tous les objets d’un personnage Extrême sont perdus à jamais lors de la mort du personnage ; pour éviter le risque qu’un joueur dépense de l’argent réel pour acquérir des objets qui seront définitivement perdus si le personnage meurt, nous avons décidé de supprimer l’utilisation de l’hôtel des ventes en argent réel dans le mode Extrême.
    De plus, le mode Extrême a été conçu pour proposer un défi supplémentaire aux joueurs, qui tenteront de garder leur personnage en vie en mettant à profit leur habileté et leur chance. Permettre aux joueurs d’accéder à l’hôtel des ventes en argent réel pour leurs personnages Extrêmes amoindrirait la valeur de tous les hauts faits Extrêmes pour tout le monde, car le jeu ne serait plus équitable. Comme pour tous les autres aspects des mécaniques de jeu de Diablo III, nous observerons en permanence la façon dont ce système fonctionnera, et ferons des ajustements si nécessaire.
    Si mon personnage meurt en mode Extrême, est-ce que je perdrai les objets que j’ai achetés à l’hôtel des ventes en pièce d’or « réservé au mode Extrême » pour ce personnage ?
    Oui. Nous le répétons, les personnages en mode Extrême n’auront accès qu’à l’hôtel des ventes en pièces d’or du mode Extrême, pas à l’hôtel de ventes en argent réel, et ils ne pourront pas faire d’échanges avec les personnages qui ne sont pas en mode Extrême. Le mode Extrême est un mode optionnel conçu pour les joueurs qui apprécient le risque de perdre définitivement leur personnage si celui-ci meurt, et cela comprend les objets qui ont été acquis avec ce personnage.
    Les joueurs seront-ils désavantagés en jeu s’ils n’achètent pas d’objets à l’hôtel des ventes ?
    Tous les objets disponibles à l’hôtel des ventes peuvent être obtenus en jeu. Le système de l’hôtel des ventes est conçu pour faciliter les échanges d’objets (les objets peuvent aussi être échangés directement entre personnages). Diablo III est avant tout un jeu de coopération ; même si le jeu offrira une option joueur contre joueur très divertissante, nous n’avons pas l’intention d’équilibrer les objets pour le gameplay joueur contre joueur. Nous avons le sentiment qu’un système d’échange d’objets puissant et robuste rendra la coopération entre joueurs encore plus agréable.
    Est-ce que je pourrai acheter des objets extrêmement puissants, et parcourir le jeu comme une promenade de santé ?
    Les objets seront restreints par niveau, ce qui signifie que votre personnage ne sera pas capable d’utiliser un objet jusqu’à ce qu’il ait atteint le niveau approprié qui lui est associé.
  • Que se passera-t-il si un personnage ne reçoit pas l’objet qu’il a acheté ?
    Le processus des enchères est automatisé, mais si un joueur achète un objet et que pour une raison ou pour une autre, il ne le reçoit pas, il pourra contacter notre assistance clientèle, qui étudiera la situation.
    Que se passera-t-il si une mise à jour modifie l’objet que j’ai acheté ?
    Il est important pour nous de nous assurer que Diablo III reste équilibré et agréable à jouer des années après sa sortie. Pour cette raison, il sera peut-être nécessaire de modifier les caractéristiques des objets de temps en temps. Il est très important de noter que Blizzard ne remboursera pas, ou n’offrira aucune autre compensation, si un objet acheté est ultérieurement modifié par une mise à jour. Compte tenu de cette situation, c’est aux joueurs de choisir s’ils souhaitent ou non acheter des objets à l’hôtel des ventes en argent réel.
    Quelqu’un a acheté un objet avec mon compte sans ma permission. Puis-je être remboursé ?
    Attention, le partage de compte sera interdit dans les Conditions d’utilisation de Diablo III. Dans le cas d’un compte compromis, notre assistance clientèle étudiera la situation, et déterminera quelles seront les actions appropriées à prendre.
    J’ai accidentellement perdu ou jeté un objet que je venais d’acheter. Puis-je être remboursé ?
    Non. Une fois l’achat effectué, les joueurs seront responsables de ce qu’ils font avec leurs objets.
    Comment gérerez-vous les bots et les tricheurs ?
    Nous prenons la triche très au sérieux, et nous avons conçu pour Diablo III et Battle.net des mesures particulières pour détecter et empêcher le jeu truqué. De plus, nous aurons une charte anti-triche et nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour régler ces problèmes à chaque fois qu’ils apparaîtront.

L'hôtel des ventes de Diablo III

Nous élaborons un puissant système d’hôtel des ventes qui permettra aux joueurs d’acheter des objets et de revendre ceux qu’ils ont obtenu de manière sécurisée, amusante et intuitive. Les objets pourront être achetés et vendus en utilisant soit de l’argent réel, soit l’or reçu en jeu.
Acheter et vendre n’a jamais été aussi simple
Certes, massacrer des monstres, des démons et des adorateurs de sectes maléfiques est une manière on ne peut plus sûre de recevoir des tonnes de butin aléatoire dans Diablo III. Cependant, avec le nouveau système d’hôtel des ventes, dénicher les objets précis dont vous voulez équiper votre personnage n’aura jamais été aussi facile. Vous pourrez également mettre en vente les objets dont vous n’avez pas l’utilité et faire ainsi le bonheur de joueurs qui les recherchent peut-être désespérément !
Vous n’en avez pas besoin ? Vendez-le aux enchères !
À peu près tout ce qui se trouve en jeu, y compris l’or, peut être échangé avec d’autres joueurs soit directement, soit grâce à l’hôtel des ventes. Disons par exemple que vous êtes un féticheur et que vous venez de trouver une hache incroyablement rare et puissante que seul un barbare peut manier. Dans les opus précédents de Diablo, la meilleure solution aurait été de vendre la hache à un vendeur en jeu, mais dans Diablo III, vous aurez désormais la possibilité de la mettre aux enchères pour que le barbare le plus offrant la remporte. Et vous savez qu’un autre joueur appréciera probablement cette hache à sa juste valeur, contrairement à un vendeur au cœur de pierre qui la refondra sans doute et la revendra lui-même au prix du métal...
Une fonctionnalité de recherche époustouflante
La fonctionnalité de « recherche intelligente » de l’hôtel des ventes peut automatiquement trier les objets en fonction des améliorations qui seraient les plus utiles pour votre personnage. De plus, il est possible de rechercher le meilleur équipement pour plusieurs personnages du même compte Battle.net à partir d’une seule interface, sans qu’il soit nécessaire de se déconnecter.
C’est vous qui voyez
L’utilisation d’argent réel ou de pièces d’or à l’hôtel des ventes se fait selon votre choix. La décision peut se faire au cas par cas selon l’objet concerné, et les deux options fonctionnent de la même manière. En outre, les joueurs ont toujours le choix de simplement revendre leurs objets contre de l’or à des vendeurs en jeu. Ils peuvent également échanger leurs objets avec d’autres joueurs grâce à un système d’échange direct de personnage à personnage. L’échange peut se faire contre de l’or, un autre objet, ou un simple remerciement pour un acte de générosité.
Pour les joueurs, par les joueurs
Blizzard ne compte pas mettre des objets en vente à l’hôtel des ventes. En effet, le but principal de celui-ci est de mettre à la disposition des joueurs une alternative amusante à ce qu’ils veulent faire des objets qu’ils reçoivent en jeu. Les objets vendus à l’hôtel des ventes seront mis en vente et achetés par les joueurs et seulement par eux.
En toute sécurité
La version de l’hôtel des ventes utilisant de l’argent réel permet aux joueurs de récolter de l’argent facilement et d’une manière approuvée par Blizzard en vendant les objets acquis dans Diablo III. Cela permet également à Blizzard de protéger les joueurs contre les escroqueries et les vols souvent associés à des sites tiers en mettant à leur disposition un moyen sûr et complètement intégré au jeu leur permettant de vendre et d’acheter les objets de leur choix.
Plus rapide que les Sept frappes
Les joueurs désirant vendre des objets peuvent les mettre aux enchères à partir de tout personnage présent sur leur compte Battle.net, ou à partir de leur coffre partagé (emplacements d’inventaire supplémentaires accessibles via tous les personnages de leur compte), et ce sans être forcé de se déconnecter. Dès qu’un acheteur a remporté une enchère, l’objet est immédiatement utilisable et son personnage peut s’en équiper pour se jeter dans la guerre éternelle contre les cohortes démoniaques des Enfers.

Diablo III Hôtel des ventes

#1/15

F.A.Q. de la bêta de Diablo III

Quels sont les objectifs de cette bêta ?
La première raison qui nous pousse à organiser un bêta test de Diablo III est que cela nous permet de mettre à l’épreuve notre nouveau matériel, d’observer la solidité de notre infrastructure serveur-client et de chercher des bugs présents dans l’installeur et l’outil de mise à jour, sans oublier le jeu. Nous souhaitons également recueillir des observations instructives à propos de l’expérience vécue au début du jeu et des impressions sur les différentes classes. La bêta nous permettra de nous assurer que Diablo III est stable et amusant, et qu’il procure aux joueurs l’expérience de jeu que nous avions en tête.
Comment puis-je m’inscrire au test de la bêta de Diablo III ?
Pour vous inscrire à la bêta de Diablo III ou aux bêtas de Blizzard Entertainment à venir, vous devez d’abord créer un compte Battle.net. Vous pouvez ensuite vous inscrire pour la bêta de Diablo III, ainsi que pour ceux des futurs jeux Blizzard Entertainment, grâce au programme d'inscription aux bêtas. Pour commencer, il vous suffit de cliquer sur Bêtas : config. du profil sur votre page de gestion de compte Battle.net. Attention, l’inscription à une bêta par cette méthode ne vous garantit pas d’être sélectionné.
Si je me suis inscrit pour la bêta de Diablo III, comment saurai-je si j’ai été sélectionné pour y participer ?
Si vous êtes sélectionné, vous recevrez un e-mail de la part de Blizzard vous demandant de vous connecter à votre compte Battle.net à l’adresse http://www.battle.net/ si vous n’en possédez pas déjà un. Vous pourrez ensuite télécharger la bêta directement depuis votre page de gestion de compte. Nous prévoyons d’inviter des joueurs par vagues successives, de sorte que si vous ne recevez pas d’invitation au début de la période de test, il reste possible que vous en obteniez une plus tard.
Mille clés pour la bêta de Diablo III ont été promises lors de la BlizzCon. Comment saurai-je si j’en ai gagné une ?
Nous enverrons des clés bêta aux gagnants par e-mail, avec des instructions détaillées concernant la marche à suivre pour accéder à la bêta. Les joueurs qui reçoivent une clé bêta par e-mail devront créer un compte Battle.net, cliquer sur « Ajouter un autre jeu » sur la page de gestion de compte, puis saisir cette clé. Le client de la bêta pourra alors être téléchargé depuis la page de gestion de compte.
Combien de temps durera la bêta ?
Nous n’avons pas défini de date précise pour la fin de la bêta. Nous informerons les participants lorsqu’il touchera à sa fin.
Combien de joueurs prévoyez-vous d’inviter à la bêta ?
Le nombre de joueurs invités dépendra de nos besoins en matière de tests. Si au cours du test nous décidons qu’il nous faut un plus grand nombre de participants, nous en inviterons davantage.
Comment sont choisis les participants à la bêta parmi ceux qui se sont inscrits ?
Les bêta-testeurs sont choisis en fonction de leurs spécifications système et d’autres facteurs, y compris le hasard. Notre but est d’avoir un large éventail de types de systèmes afin de tester au mieux la compatibilité.
Quelles régions pourront participer à la bêta ?
Toutes les régions pourront participer à la bêta de Diablo III. Cependant, afin que le processus reste efficace et que le jeu soit publié le plus rapidement possible, nous prévoyons d’installer le matériel pour la bêta par vagues, en commençant par l’Amérique du Nord. Cela signifie que les joueurs ne se trouvant pas sur ce territoire et qui obtiennent l’accès à la bêta pourraient rencontrer quelques soucis de latence. Une fois l’installation de nouveau matériel optimisée, nous ajouterons de nouvelles régions à la liste. Cela permettra aux bêta testeurs de bénéficier d’une connexion solide dans ces régions reliées à la nouvelle infrastructure matérielle.
Que contiendra la bêta ?
Vous pourrez tester les cinq classes de personnages et faire vos premiers pas dans Diablo III, du début du jeu jusqu’au combat contre le roi-squelette. La Nouvelle-Tristram abrite de nouveaux personnages, mais aussi des visages connus, avec lesquels vous pourrez interagir ; et vous pourrez combattre le mal qui s’est réveillé dans les entrailles de la cathédrale de Tristram désormais maudite. Vous aurez également l’occasion de tester les éléments aléatoires de Diablo III ainsi que de nouvelles fonctionnalités qui élèvent la conception des éléments fondamentaux de Diablo à un tout autre niveau.
Est-ce que ma progression pendant la phase de bêta test sera sauvegardée lors de la sortie du jeu ?
Non. Le but d’un bêta test est de s’assurer que le jeu et l’infrastructure matérielle sont prêts le plus tôt possible. Le principal avantage de participer à la bêta est d’être parmi les premiers à jouer à Diablo III de façon intensive avant la sortie du jeu. Cependant, tout le monde partira sur un pied d’égalité une fois le jeu sorti.
L’hôtel des ventes de Diablo III sera-t-il disponible dans la bêta ?
Oui, nous prévoyons de tester les fonctionnalités de l’hôtel des ventes faisant appel à l’or dans Diablo III au cours de la phase de bêta test.
Les utilisateurs de Mac auront-ils la possibilité de participer à la bêta ?
Oui, les utilisateurs de Mac pourront participer à la bêta en même temps que les joueurs utilisant Windows.

Entretien exclusif sur Diablo III

Avec le lancement de la bêta de Diablo III, les légions des Enfers ardents marcheront à nouveau sur les royaumes des mortels. En prélude à cette invasion démoniaque, le Blizzard Insider s’est entretenu avec Kevin Martens, responsable de la conception du contenu du jeu ; lisez dès à présent cet entretien exclusif et préparez-vous à découvrir ce nouveau chapitre dans la saga Diablo.
Avant d’aborder la question de la bêta, pourriez-vous nous parler de la façon dont s’est déroulé le test en interne jusqu’à présent ?
Kevin Martens : Diablo III a subi un énorme test en interne il y a quelques semaines et les commentaires que nous avons reçus via les autres équipes de Blizzard nous ont été particulièrement précieux. De nombreux employés de l’entreprise ont terminé le jeu plusieurs fois de suite et rédigé des remarques détaillées sur à peu près tout ce qu’il était possible de commenter. Nous discuterons des modifications d’équilibrage au cours des mois à venir, mais à en juger par les retours initiaux, je peux vous dire que nous avons déjà rendu les monstres un petit peu plus coriaces, ajouté une tonne de composants d’artisanat, implémenté une révision majeure de l’interface et commencé à peaufiner le rythme de déroulement de l’histoire.
À présent que le test en interne approche de son terme, sur quels aspects du jeu espérez-vous vous concentrer pendant la bêta ?
Kevin Martens : Fignolage, fignolage et fignolage. Nous allons en particulier peaufiner notre approche narrative en cours d’action. Nous souhaitons que le joueur puisse vivre l’histoire, plutôt que d’écouter un PNJ la lui raconter. Nous allons donc déplacer une grande partie des dialogues en cours de jeu et ne conserver dans les centres de quêtes que les détails essentiels requis pour faire avancer le scénario. On peut trouver un exemple de ce type de modification lorsque les joueurs découvrent pour la première fois la Nouvelle-Tristram. À leur arrivée, ils trouvent la ville assiégée par une horde de zombies et les gardes ont besoin d’aide pour repousser l’attaque avant de pouvoir ouvrir les portes. L’une des conversations entre le joueur et les gardes se déroulait avant l’attaque principale des zombies, mais elle se déroule désormais pendant l’attaque. Ce subtil changement a déplacé une courte conversation pour la mettre en plein dans l’action du jeu, ce qui augmente son impact et la rend plus intense. Au final, nous souhaitons rendre l’histoire plus immersive et organique, par opposition à quelque chose qui est développé en dehors des combats.
En dehors des éléments d’histoire, comment peaufinez-vous l’aspect combat du jeu ?
Kevin Martens : Nous voulons que la difficulté du jeu oscille entre des « pics » et des « vallées », au fur et à mesure de la progression du joueur d’une bataille à l’autre. Lors des « pics », le défi se corse considérablement, afin que les joueurs soient poussés dans leurs limites. Dans les « vallées », la difficulté diminue, afin que les joueurs puissent se refaire une santé et récupérer un peu d’énergie. Du point de vue de la jouabilité, les vallées sont importantes, car elles permettent aux joueurs d’apprendre et d’expérimenter leurs capacités sans trop craindre d’échouer ou de mourir. Ce sont les compétences et les techniques développées au cours des vallées qui permettent aux joueurs de survivre aux pics, qui sont en général des rencontres bien plus difficiles, comme des embuscades, des groupes importants d’ennemis, des monstres rares ou même des boss. Lors des pics, les joueurs devront réagir vite, utiliser leurs ressources judicieusement et se déplacer sur le champ de bataille pour éviter de se retrouver encerclés.
Que signifie établir un « pics » de difficulté au niveau de la conception du jeu ? Pourriez-vous nous donner un exemple ?
Kevin Martens : Nous devons nous assurer que les pics représentent un défi à la fois pour les personnages combattant au corps à corps et ceux combattant à distance, ce qui est parfois difficile, car ces deux types de personnages tendent à avoir des forces et des faiblesses opposées. Prenez le roi squelette, par exemple. Il s’agit d’un mini-boss de l’acte I qui représente le pic de difficulté le plus élevé du début du jeu. Il a une tonne de points de vie et peut donc tenir le coup face à la plupart des personnages combattant au corps à corps, mais il est également capable de charger les personnages attaquant à distance qui voudraient essayer de le tenir éloigné (cette charge est néanmoins prévisible, le joueur aura donc une brève chance de s’écarter du chemin). Il invoque des séides afin qu’ils subissent une grosse partie des dégâts infligés par le joueur, mais ces derniers lâchent également des globes de vie, dont le joueur aura besoin pour survivre à ce long affrontement. Les séides sont nombreux et relativement faibles, ils permettent donc d’assurer une rencontre intense, même pendant que le joueur récupère et que le roi squelette prépare sa charge suivante.
Comment abordez-vous le travail d’équilibrage de la difficulté globale du jeu ?
Kevin Martens : En termes d’équilibrage des chiffres, il existe une quantité donnée de dégâts auxquels les joueurs sont censés survivre en fonction de leur niveau et de leur équipement. Il n’existe pas d’outil de mesure en tant que tel, car des joueurs habiles seront capables d’infliger plus de dégâts en agissant plus vite, avec plus de précision ou en utilisant des combos évoluées, par rapport aux joueurs moins expérimentés qui infligeront en général des dégâts moindres en utilisant des techniques plus directes. Les prévisions de dégâts sont un point de départ pour établir l’équilibrage. Un équilibre doit être trouvé pour les deux types de joueurs, ainsi que pour tous ceux se situant en position intermédiaire, ce qui n’est jamais très simple. Au final, il faudra compter sur les modes de difficulté les plus élevés (Infernale et Diabolique) pour représenter un vrai challenge pour les meilleurs joueurs de Diablo III.
En groupe, quels rôles devront assumer les cinq différentes classes de personnages ? Comment pourront-elles interagir entre elles ?
Kevin Martens : Diablo III n’utilise pas un système de classes à rôles rigides clairement définis. Nous cherchons plutôt à équiper chaque classe d’un panel de capacités susceptible de la rendre le plus autonome possible. Ce panel comprend des capacités d’attaque d’une cible unique, des dégâts à effet de zone, des capacités de mouvement, de défense et de contrôle de foule. Évidemment, cela ne veut pas dire que chaque classe se jouera exactement de la même façon, ni que jouer en groupe ne présentera aucun intérêt. La stratégie de base consiste bien sûr à envoyer les personnages combattant au corps à corps et équipés d’armures lourdes se jeter dans la bataille pour attirer les attaques sur eux, tandis que les personnages attaquant à distance et moins bien protégés harcellent les flancs ennemis, en tirant parti de leur position et de leur vitesse. Les runes, l’équipement et les choix de compétences affecteront également la manière de jouer un personnage. Par exemple, un moine développé correctement sera capable d’encaisser de lourds dégâts, donc il pourra foncer au cœur des lignes ennemies, tandis qu’un barbare développé d’une certaine façon pourra se concentrer sur le contrôle de foule. Il ne foncera pas tête baissée dans un groupe d’ennemis, mais chargera rapidement pour isoler des membres du groupe et les éliminer un par un.
De quelle manière abordez-vous l’équilibrage des objets du jeu lors de leur création ?
Kevin Martens : L’équipement est pris en compte dans le calcul de la quantité de dégâts qu’un personnage est censé pouvoir infliger, il est donc déjà comptabilisé dans les chiffres liés à l’équilibrage. Les pierres runiques, cependant, ajoutent une autre couche de complexité, donc nous passons beaucoup de temps dessus. En fait, nous considérons chaque rune un peu comme une capacité unique, car nous souhaitons que le joueur se penche sérieusement sur les avantages et les inconvénients du choix de chaque rune. Par exemple, l’attaque Électrocution du sorcier peut être modifiée par une pierre runique obsidienne, afin de réduire sa portée en augmentant son rayon d’action, un peu comme un fusil à pompe. Ou bien elle peut être modifiée par une pierre runique écarlate, qui réduira les dégâts infligés, mais lui permettra de toucher plusieurs ennemis en ligne droite, en faisant du coup l’attaque à distance idéale contre des ennemis alignés. La première option est préférable pour un sorcier développé pour se jeter au milieu de groupes d’ennemis, tandis que la seconde est à conseiller aux sorciers conçus pour se tenir à distance des attaques ennemies et pour leur infliger des dégâts de loin. Toute la difficulté de notre travail consiste à proposer au joueur ce genre de choix pour chaque compétence et chaque pierre runique.
Quel conseil pourriez-vous donner aux joueurs désirant participer à la bêta de Diablo III ?
Kevin Martens : Nous souhaitons encourager tous nos joueurs à télécharger l’utilitaire de vérification système, afin de nous aider à tester le matériel et notre infrastructure client/serveur. Pour avoir une chance de participer à la bêta, vous aurez besoin d’un compte Battle.net (donc créez-en un ici si ce n’est pas déjà fait). Ensuite, depuis le gestionnaire de compte Battle.net, cliquez sur « Bêtas : configuration du profil », téléchargez l’utilitaire de vérification du système et envoyez-nous vos informations système pour avoir une chance de participer à la bêta. Si vous êtes sélectionné, nous vous enverrons un e-mail à l’adresse de votre compte Battle.net. Si votre candidature n’a pas été retenue, ne perdez pas espoir, car vous serez peut-être sélectionné pour une vague de test ultérieure.
Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps. Souhaitez-vous ajouter quelque chose pour conclure ?
Kevin Martens : Le jeu commence à avoir fière allure et tous les membres de l’équipe sont impatients de pouvoir partager le fruit de ce difficile, mais passionnant labeur !

Informations sur la bêta de Diablo III

Dix longues années d’attente après Diablo II (2000) et son extension, Diablo II: Lord of Destruction (2001), l’illustre série de JDR-action de Blizzard Entertainment, Diablo, revient en force avec un troisième épisode. À l’occasion de la bêta de Diablo III, les joueurs retenus seront parmi les premiers au monde à pouvoir se joindre à la lutte contre les laquais des Enfers en découvrant une partie du tragique premier acte.
Restez, et écoutez !
Retrouvez Deckard à la Nouvelle-Tristram et découvrez tout ce qui s’est passé sur Sanctuaire depuis les évènements de Diablo II. Parlez aux habitants et présentez-vous à Léah pour vous plonger dans le monde et l’histoire de Diablo.
Choisissez le bon héros
Les cinq classes de personnage seront disponibles dans la bêta : le puissant barbare, l’effrayant féticheur, le sorcier qui commande aux éléments, l’agile moine, et le chasseur de démons, véritable machine à tuer. Chacun de ces personnages saura mettre à mal les démons et morts-vivants de Sanctuaire de façon originale et spectaculaire.
Qui a peur du grand méchant roi squelette ?
Le mal revit dans les entrailles de la cathédrale de Tristram Le roi squelette revient d’entre les morts pour plonger le minuscule village dans l’horreur. La bêta enverra le joueur terrasser ce revenant de Diablo pour rétablir la paix et l’ordre à la Nouvelle-Tristram, et offrir enfin le repos à l’âme torturée du roi Léoric.
Les bons compagnons font les bons amis
Les joueurs pourront rencontrer et se lier avec certains des artisans et compagnons de Sanctuaire pendant la bêta. Ils aideront votre héros de bien des façons au cours de son voyage, en lui proposant des services bien utiles et une aide bienvenue dans les combats difficiles.
Il y a quelque chose de changé...
Grâce aux nombreux éléments aléatoires de Diablo III, chaque passage dans la bêta sera une expérience nouvelle pour le joueur. Cartes, monstres, évènements et butin, tous soumis à des facteurs aléatoires, viennent renforcer la rejouabilité de l’expérience.
La chasse au trésor
Trouver, ramasser, améliorer et échanger les objets a toujours été une composante majeure de l’expérience de Diablo. Comme les précédents épisodes, Diablo III a été conçu dès le début pour proposer des récompenses aussi gratifiantes que ses défis. Au cours de la bêta, les joueurs ressentiront le frisson de l’attente et de la découverte à chaque ennemi abattu, dans leur quête sans fin de l’objet supérieur qui élèvera leur personnage à un niveau de puissance encore jamais atteint.
Imprimer sa marque
Chaque personnage regorge de possibilités. Quelle puissante combinaison de compétences, armes, armure et améliorations choisirez-vous ? Le choix est infini pour chaque héros. La bêta offrira aux joueurs un aperçu de ce qu’être unique signifie dans Diablo III.