BlizzCon 2005

Des milliers de joueurs survoltés ont patienté dans des files d’attentes qui s’étiraient tout autour du Anaheim Convention Center, impatients de découvrir l’avenir de World of Warcraft et de StarCraft: Ghost à la BlizzCon. Nombre d’entre eux étaient venus avec leur déguisement fait main, et l’ambiance était électrique au moment de l’ouverture des portes...

Les moments forts du premier jour

Mike Morhaime , le président de Blizzard, inaugura la convention avec son discours de bienvenue, à propos de l’histoire de Blizzard et du développement de son studio de jeu au fil des ans. Il évoqua également quelques unes des spécificités de StarCraft: Ghost, que les visiteurs auraient l’occasion de découvrir pour la première fois lors de cette BlizzCon – principalement l’addition des zergs en tant que race multijoueur jouable et l’augmentation à 16 du nombre de joueurs lors d’une partie à plusieurs. Ce discours fut suivi par l’annonce officielle de Shane Dabiri, responsable de la production, de l’extension de World of Warcraft. Les spectateurs ont alors pu assister à la projection de la bande-annonce qui dévoilait la nouvelle race jouable qui ferait son apparence plus tard dans World of Warcraft: The Burning Crusade, les elfes de sang.

Les visiteurs sont venus de partout pour découvrir l’extension, mais également la version la plus récente de StarCraft: Ghost et pour rencontrer les autres joueurs lors de cet évènement. Beaucoup parlaient aussi des tournois sur invitation de la BlizzCon : en effet, les joueurs professionnels du monde entier se retrouvèrent à la BlizzCon pour participer aux tournois Warcraft III et StarCraft, et les sièges devant la scène où se ils se déroulaient étaient souvent pris d’assaut.

D’autres activités eurent également beaucoup de succès : des tournois Battle.net aux expositions d’illustrations, où un flux ininterrompu de curieux admirait les plus belles œuvres du département créatif de Blizzard et autres Fans Arts créés par de talentueux joueurs. Pendant ce temps, d’autres pouvaient regarder ou participer aux tournois de champs de bataille, tandis que d’autres partaient à l’assaut du Pic de Rochenoire en tentant d’en atteindre le sommet – un mur d’escalade qui portait bien son nom ! Plus tard, ce sont les conférences de développeurs qui attirèrent le chaland, alors que d’autres préféraient garder leurs forces pour un buffet-cocktail accompagné de concours le soir-même, avec l’équipe de développement.

Les moments forts du dernier jour

Le lendemain matin, le samedi, la foule qui se pressait à l’entrée était encore plus grande que la veille. Alors que les visiteurs passèrent le plus clair de leur temps à baguenauder la veille, ils se dirigèrent directement aux activités qui les intéressaient le plus ce jour-là.

L’un des moments forts fut l’opportunité pour les visiteurs de consulter un récapitulatif des séances de discussion avec les développeurs, qu’ils avaient ratées la veille. C’est ainsi qu’ils purent écouter les développeurs parler des différents aspects de nos jeux, dont un historique sur l'évolution de la philosophie qui caractérise les graphismes et cinématiques de Blizzard, ainsi que les spécificités des éléments multijoueur de StarCraft: Ghost et des classes, objets, quêtes, champs de bataille, raids et autres caractéristiques de World of Warcraft. Après chaque présentation, chacun eu l’occasion de poser ses propres questions.

Lors de la conférence sur la conception graphique, des membres de l’équipe de développement de World of Warcraft et des artistes de StarCraft: Ghost ont présenté des esquisses et des modèles en 3D, en prenant le temps d’expliquer leur processus de création et de peaufinage pour coller à l’univers de Warcraft et de StarCraft. La conférence sur les classes de World of Warcraft était très attendue, car la plupart des visiteurs se sentaient très impliqués dans tout ce qui concerne la classe qu’ils jouent dans le jeu. Les développeurs Tom Chilton et Rob Pardo ont expliqué la genèse de chaque classe, leur progression naturelle depuis Warcraft III jusqu’à World of Warcraft. Au cours d’une présentation de quarante-cinq minutes, les deux compères se sont étendus sur l’essence-même et l’avenir de chaque classe, tant pour les mises à jour prochaines que pour Burning Crusade.

La zone de joute fut également une attraction très prisée, qui offrit aux joueurs une chance de défier leurs amis lors de duels JcJ grandeur nature. Une [Lance en mousse] dans leurs mains, les jouteurs firent de leur mieux pour ne pas perdre l’équilibre tout en tentant de faire tomber leur adversaire d’un pouf cylindrique d’un mètre carré environ. Près du mur d’escalade du Pic de Rochenoire, une poignée de visiteurs se rassembla pour observer quelques matchs de ping-pong en double, qui se déroulèrent sur une des trois tables spécialement installées pour l’occasion (anecdote : un match de ping-pong au rythme soutenu est l’activité favorite dans les locaux californiens de Blizzard pour évacuer le stress de la journée !).

L’aire dédiée aux partenaires était littéralement bondée, prise d’assaut par des centaines de visiteurs qui souhaitaient découvrir les produits NVIDIA, Intel, les jeux pour Windows, Upper Deck et d’autres stands, et récupérer une balle rebondissante en caoutchouc avec des lumières bleues à l'intérieur, qui faisait un parfait souvenir. À quelques mètres de là, des artistes proposaient de croquer le portrait des visiteurs ou de leur offrir un tatouage lavable, pour qu’ils puissent affirmer leur allégeance à leur race favorite de World of Warcraft. Pendant ce temps, les autres participants reprenaient des forces pour être en forme lors du concert du soir, qui commença à 18h. Au programme : les Level 60 Elite Tauren Chieftain dans leur première apparition hors de Kalimdor, accompagnés du comédien Christian Finnegan et des très célèbres Offspring, le groupe de rock mondialement connu !

BlizzCon 2005

#1/15